Antibiothérapie locorégionale
par voie intraveineuse

Michaël Lallemand et coll. | 24.04.2015 à 16:58:07 |
©

L’administration locorégionale d’antibiotiques par voie intraveineuse permet de concentrer les antibiotiques dans les articulations lors d’arthrite septique. Elle est particulièrement indiquée dans les cas où l’inflammation et les remaniements locaux sont importants et les traitements systémiques peu ou pas efficaces. En fonction du contexte, les injections sont réalisées sous garrot, à l’aide d’une simple aiguille, ou d’un cathéter polyuréthane “long terme” si des injections multiples sont à prévoir. Différents antibiotiques disponibles en solution injectable sont utilisables chez les bovins, comme les tétracyclines, la gentamicine, l’ampicilline, l’association lincomycine/spectinomycine, ou en seconde intention, le ceftiofur et la marbofloxacine.

Michaël Lallemand et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK