Traitement des thymomes chez le chien et le chat

Guillaume Ragetly et coll. | 11.07.2014 à 10:39:01 |
©

La thymectomie apparaît comme le traitement de choix des thymomes des carnivores domestiques, dont au moins sept sur dix peuvent être réséqués. Le recours à la radiothérapie est une solution alternative intéressante pour les thymomes très invasifs, avec une réponse positive de l’ordre de 75 %. Seulement 25 % des chiens myasthéniques semblent retrouver leur force musculaire après une thymectomie. Des cas de développement d’une myasthénie grave associée (MGa) postopératoire sont décrits chez le chat. Lors de thymome de grade I, non associé à une MGa et dont la résection est totale, les taux de survie à 1 an et à 3 ans sont respectivement de 89 % et de 74 % chez les chats et de 64 à 83 % et de 42 à 49 % chez les chiens.

Guillaume Ragetly et coll.

Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...