Plaidoyer pour un maintien “prudent” de l'usage vétérinaire de la colistine

Béatrice Bouquet | 11.07.2014 à 11:07:14 |
©

Saisie par la Commission européenne, l'Agence européenne du médicament humain et vétérinaire a analysé, dans un rapport publié le 19 juillet 2013, les doutes émis en médecine humaine vis-à-vis de l’usage vétérinaire de la colistine. Le rapport souligne des manques d'information et des zones où la prudence doit être accrue, mais ne conseille ni d’interdire les usages vétérinaires de ce médicament, ni de le classer comme un antibiotique critique de dernier recours.

Béatrice Bouquet

Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...