Traiter moins et traiter mieux les mammites : recommandations pratiques

Dominique Bergonier | 13.05.2014 à 16:37:49 |
©

Des traitements efficaces sur un plan thérapeutique et économique, et respectueux de la préservation des molécules critiques, doivent être prescrits en lactation comme au tarissement. Le vétérinaire peut raisonner ses traitements sur la base d’une triple caractérisation préalable : clinique, épidémiologique et étiologique. Ces éléments, associés à l’estimation du rapport coût-bénéfice, sont à l’origine de la décision et de la stratégie thérapeutiques. Celle-ci amène à privilégier, en particulier en seconde intention, des traitements ciblés, différenciés et évalués. Cette approche reste dépendante de la marge de réforme et doit être accompagnée de plans de prévention renforcés.

Dominique Bergonier

Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK