La fluidothérapie des bovins :
bases théoriques et applications pratiques

Marion Soulestin et coll. | 13.05.2014 à 16:48:16 |
©

La fluidothérapie des bovins est souvent indispensable pour corriger des désordres hydro-électrolytiques ou acido-basiques. Ces déséquilibres sont dus à des affections telles que les diarrhées aiguës, les chocs septiques ou les iléus. Dans la pratique, cette réhydratation est souvent difficile à réaliser en raison du gabarit des animaux, de la difficulté du suivi des cas en exploitation ou encore du coût des spécialités. Après le récapitulatif des mécanismes physiologiques à l’origine des troubles rencontrés, cet article propose des solutions thérapeutiques adaptées à la pratique quotidienne. Il y est aussi question de la réhydratation orale comme pratique alternative, et notamment de son utilisation conjointe avec la fluidothérapie par voie intraveineuse.

Marion Soulestin et coll.

Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK