Hyperaldostéronisme primaire compliqué d’un diabète sucré chez un chat

Un chat mâle castré de 11 ans est présenté pour une diminution aiguë du tonus musculaire. Une hypokaliémie et une hypertension artérielle systémique sont mises en évidence. Une masse surrénalienne gauche compatible avec une tumeur est visible à l’échographie. Une hyperaldostéronémie conforte l'hypothèse d'un hyperaldostéronisme primaire. La surrénalectomie est refusée par les propriétaires et la gestion médicale permet de stabiliser l’animal jusqu'à l'apparition d'un diabète 6 mois plus tard. Le chat meurt d'une crise acido-cétosique 1 mois après, à la suite d’une mauvaise observance de l'insulinothérapie. L'analyse anatomopathologique met en évidence un carcinome surrénalien bilatéral.


Julien Bouvier