Gestion médicale de néphrolithiases bilatérales chez un colley

Magali Ruiz et coll. | 03.04.2014 à 18:51:29 |
©

Chez le chien, les lithiases rénales sont plus fréquentes que chez le chat. Le contexte épidémiologique, les examens d’imagerie et l’examen cytobactériologique des urines permettent parfois de déterminer la nature de ces calculs. La prise en charge thérapeutique des lithiases à struvite, infectées notamment, peut s’envisager de façon médicale. Cependant, des options chirurgicales existent.


Magali Ruiz et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK