Réaliser des blocs du membre pelvien à l’aide de la neurostimulation et de l’échographie

Stephan Mahler | 06.03.2014 à 15:21:10 |
©

Les avantages de l’anesthésie locorégionale par rapport à l’anesthésie générale ont contribué à son développement, en particulier en chirurgie orthopédique. En médecine vétérinaire, les anesthésies locorégionale et générale sont surtout utilisées conjointement. La neurostimulation et l’échographie se sont imposées comme des techniques incontournables : les nerfs fémoral et sciatique, pour la chirurgie du membre pelvien, peuvent être repérés, voire visualisés, pour être bloqués efficacement et dans de bonnes conditions de sécurité.

Stephan Mahler
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK