Le dépistage de la BVD sur biopsies auriculaires est fiable

Éric Le Dréan et coll. | 27.02.2014 à 14:44:57 |
©

Dans le cadre du dépistage des animaux infectés permanents immunotolérants vis-à-vis du virus de la diarrhée virale bovine, les  performances de cette matrice inhabituelle en France que constitue le prélèvement de cartilage auriculaire ont été excellentes sur presque tous les critères étudiés :
- la faisabilité de terrain (facilité et faible coût de prélèvement, bonne traçabilité, délais, peu d’anomalies) ;
- la qualité de la matrice (concordance, vieillissement, stabilité) ;
- la performance des réactifs (excepté pour l’Elisa LSI [NS2-3]) chez les bovins âgés de moins de 6 mois.

Éric Le Dréan et coll.


Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK