Traitement spécifique des thrombo-embolies pulmonaire et aortique

Caroline Léger | 03.02.2014 à 12:08:33 |
©

Deux types de gestion thérapeutique sont envisageables dans le cadre des thrombo-embolies (TE). Lorsque l’animal est atteint d’une affection prédisposant à la formation de TE, un traitement préventif est instauré. Lorsqu’une TE pulmonaire est diagnostiquée ou fortement suspectée, les objectifs thérapeutiques sont multiples. Ils visent à stabiliser l’état de l’animal, à restaurer une perfusion du territoire concerné et à prévenir la formation de nouveaux emboles, notamment par la gestion du processus pathologique promoteur de TE. Dans ce cas, le pronostic à moyen et long termes peut être amélioré. L’efficacité et l’innocuité des traitements médicaux ne sont pas complètement connues (manque de données bibliographiques). Les thérapies thrombolytiques sont controversées, donc non recommandées en l’état actuel des connaissances. En effet, quel que soit le procédé de lyse employé (thrombolytiques et thrombectomie), la reperfusion rapide des tissus ischémiés peut être responsable de complications potentiellement fatales. De même, les risques hémorragiques liés à l’utilisation systémique et non in situ des molécules thrombolytiques ne sont pas négligeables.

Caroline Léger
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK