Infections nosocomiales par des staphylocoques multirésistants dans une clinique vétérinaire

Nicolas Keck et coll. | 03.02.2014 à 14:56:03 |
©

Des cas répétés d’infections postopératoires dues à un clone particulier de Staphylococcus pseudintermedius résistant à la méticilline (SPRM) sont survenus dans une clinique vétérinaire entre 2007 et 2009. Cliniquement, il semble possible de distinguer des cas avec évolution rapide de l’infection (inférieure à 3 semaines) ou plus lente et difficile à détecter. Malgré les traitements antibiotiques, les délais de guérison ont été longs. De façon générale, les conséquences des infections dues aux staphylocoques à coagulase positive en médecine vétérinaire des carnivores domestiques ont évolué de façon défavorable depuis l’émergence de souches résistantes à la méticilline, en même temps qu’à de nombreux autres antibiotiques. De plus, leur capacité à persister dans l’environnement des habitations et des cliniques vétérinaires et à se transmettre entre animaux, qu’ils soient porteurs asymptomatiques ou malades, pose des difficultés de maîtrise des infections.

Nicolas Keck et coll.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK