Le point Vétérinaire n° 307 du 01/07/2010

Parasitologie canine

Pratique

SUR ORDONNANCE

Jean-Dominique Puyt*, Patrick Bourdeau**, Hervé Pouliquen***


*Unité de pharmacologie et toxicologie
**ENV de Nantes, Oniris-Nantes, Atlanpôle, La Chantrerie
44307 Nantes Cedex
***Unité de dermatologie, parasitologie et mycologie
****ENV de Nantes, Oniris-Nantes, Atlanpôle, La Chantrerie
44307 Nantes Cedex
*****ENV de Nantes, Oniris-Nantes, Atlanpôle, La Chantrerie
44307 Nantes Cedex

Les spécialités adaptées à la prise en charge de la pulicose chez les chiens de grande taille sont en très petit nombre. Le nitenpyram est le principe actif d’un médicament trop peu prescrit.

Une chienne terre-neuve d’environ 70 kg présente une dermatite par hypersensibilité aux piqûres de puces (DHPP) qui a constitué le motif de consultation. Elle vit seule dans un jardin fermé. Un traitement antiparasitaire doit être instauré.Capstar 57 mg® Une action adulticide immédiate Capstar 57 mg® se présente sous forme de comprimés destinés à la voie orale à base de nitenpyram. Ce néonicotinoïde se fixe sur les récepteurs nicotiniques postsynaptiques de l’acétylcholine. La particularité de cette présentation galénique est que le nitenpyram est très rapidement et complètement résorbé ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK