Le point Vétérinaire n° 307 du 01/07/2010

Prévention des infections mammaires bovines

Fiche technique

Alfonso Zecconi

Università degli Studi di Milano, DIPAV, Via Celoria 10, 20133 Milan, Italie

Surveiller les facteurs de risque comme la surtraite et l’état du trayon permet de réduire la fréquence des infections mammaires de façon pratique et peu onéreuse.

Entre 6 et 20 % du total des infections mammaires sont liées aux effets de la machine à traire. Cela est dû aussi bien aux mécanismes physiques qui favorisent l’entrée des bactéries dans la glande mammaire qu’à l’affaiblissement de la résistance du canal du trayon à la contamination bactérienne [4]. Une étude portant sur 74 primipares de race holstein, dans 5 troupeaux différents, suivies mensuellement du premier au dixième mois de lactation, a permis de mettre en évidence que l’état de la ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK