Le point Vétérinaire n° 305 du 01/05/2010

GESTION DE LA QUALITÉ EN ÉLEVAGE

Infos

QUESTION DE LECTEUR

Jos Noordhuizen*, Joao Cannas da Silva**


*VACQA-International, France-Portugal jos.noordhuizen@orange.fr
**VACQA-International, France-Portugal jos.noordhuizen@orange.fr
***Faculté de médecine vétérinaire, Université de Lusofona, Lisbonne, Portugal joao.cannas@mail.telepac.pt

Pour survivre en tant que professionnels, les praticiens ruraux doivent développer les consultations et le conseil.

L’avenir du vétérinaire est un rôle de conseiller d’élevage(1). Pour ce faire, il doit connaître les objectifs de l’éleveur et disposer de l’information fondamentale sur la plupart des domaines de l’élevage (productions de lait et de viande, alimentation, reproduction, santé de la mamelle et du pied, élevage de veaux et de génisses, logement, pâturage, récolte de fourrages, etc.). Ces renseignements sont obtenus lors de visites d’élevage, dont il existe plusieurs types (encadré). À la fin de chaque visite un compte rendu ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK