Le point Vétérinaire n° 305 du 01/05/2010
 

CHIRURGIE URINAIRE

Infos

ANALYSE D’ARTICLE

Jean-Guillaume Grand

Clinique vétérinaire 8, bd Godard 33300 Bordeaux

Résumé

Référence

Rawlings CA, Mahaffey MB, Barsanti JA et coll. Use of laparoscopic-assisted cystoscopy for removal of urinary calculi in dogs. J. Am. Vet. Med. Assoc. 2003 ; 222 : 759-761.

Objectif

Développer une technique de chirurgie minimalement invasive pour le retrait des calculs vésicaux chez le chien.

Matériel et méthode

Trois chiens présentant des calculs urinaires vésicaux sont inclus dans cet essai. Le premier chien est un schnauzer miniature mâle entier présenté pour une hématurie. Le deuxième est une femelle shih tzu de 9 ans référée pour un calcul vésical découvert de façon fortuite à l’occasion d’une radiographie du rachis thoraco-lombaire. Enfin, le troisième cas est un lhassa apso mâle castré de 13 ans référé pour obstruction urétrale et une dysurie. Pour chaque individu, le traitement a consisté en une cystoscopie assistée par laparoscopie (CAPL). Le chien est placé en décubitus dorsal. Une première canule est introduite 2 à 3 cm caudalement à l’ombilic pour distendre (par insufflation de CO2) la cavité péritonéale. Une fois la distension abdominale obtenue, cette canule sert de voie instrumentale pour le laparoscope. La vessie est visualisée puis une seconde voie portale (lignes médiane chez les femelles et paramédiane chez les mâles) est mise en place pour l’introduction d’une pince atraumatique de Babcock. La vessie est saisie puis extériorisée. Quatre sutures d’appui (polydioxanone 2/0) sont placées dans la paroi vésicale et maintenue sous tension afin de limiter la contamination de la cavité péritonéale par l’urine une fois la paroi vésicale incisée. Une “minicystotomie” est réalisée sur la face ventrale de la vessie pour l’introduction du cystoscope (2,7 mm, 30°). Les calculs sont extraits sous contrôle endoscopique, puis la vessie et l’urètre proximal sont inspectés. La vessie est suturée en un plan apposant (polydioxanone 3/0 ou 4/0) et la paroi abdominale est fermée classiquement.

Résultats

• De multiples petits calculs (

• Aucune complication per- ou postopératoire n’est observée.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...