Le point Vétérinaire n° 304 du 01/04/2010

IMAGERIE MÉDICALE

Infos

FOCUS

Clotilde Dehay*, Jean-Guillaume Grand**


*Clinique vétérinaire
8, boulevard Godard
33300 Bordeaux

L’examen tomodensitométrique révèle deux fois plus de fractures maxillo-faciales que la radiographie conventionnelle.

Chez le chat, les traumatismes maxillo-faciaux (TMF) sont le résultat d’un accident de la voie publique, d’un combat entre congénères ou d’une chute de plusieurs étages [2,3,8,9]. Pendant longtemps, la radiographie a constitué le seul examen complémentaire dans l’approche des TMF, après l’inspection et la palpation de la cavité buccale.Problématique de la radiographie Le crâne est une région difficile à évaluer radiographiquement. La structure des os qui le composent est complexe et la superposition de leurs différents reliefs rend l’interprétation des ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...