Le point Vétérinaire n° 304 du 01/04/2010

Question de lecteur

Xavier Lévy

Centre de reproduction des carnivores du Sud-Ouest (CRECS), 58, boulevard Poumadéres, 32600 L’Isle-Jourdain

L’acétate de desloréline est une molécule de synthèse analogue de la GnRH (gonadotrope releasing hormone). Depuis peu, un implant de 4,7 mg, le Suprélorin®, a obtenu une autorisation de mise sur le marché européenne dans l’indication de l’induction d’une infertilité temporaire chez le chien mâle. L’acétate de desloréline, comme agoniste de la GnRH, a pour premier effet de stimuler l’axe gonadotrope dans les jours qui suivent la pose de l’implant : l’induction des chaleurs chez la femelle et l’exacerbation du comportement mâle. Puis ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...