Le point Vétérinaire n° 304 du 01/04/2010

Médecine interne du chien et du chat

Mise à jour

CONDUITE À TENIR

Guillaume Ragetly*, Chantal Ragetly**


*Département de médecine clinique vétérinaire
Université de l’Illinois
Urbana, Illinois 61802, États-Unis.
gragetly@yahoo.fr

Lors de péritonite septique, les examens complémentaires aident au diagnostic et à l’évaluation de l’état de l’animal. Le diagnostic définitif est établi par l’analyse cytologique du liquide d’épanchement.

La péritonite septique peut être due à de nombreuses causes. La plus fréquente est une rupture intestinale. De nombreux examens complémentaires sont recommandés, mais le diagnostic définitif est confirmé par l’analyse cytologique du liquide d’épanchement. L’évolution clinique est variée et le taux de mortalité élevé car tous les organes et leurs systèmes (cardiovasculaire, respiratoire, endocrinien, urinaire, etc.) peuvent être affectés.Étape 1 : suspicion clinique Les signes cliniques lors de péritonite septique sont variables. Ils dépendent de la cause, de la durée et ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK