Le point Vétérinaire n° 304 du 01/04/2010
 

Médecine interne canine

Pratique

CAS CLINIQUE

Cynthia Cédard*, Juan Hernandez**


*Clinique vétérinaire, Rue de Briantel, 22260 Ploezal
**Centre hospitalier vétérinaire 43, avenue Aristide-Briand 94110 Arcueil

L’angiostrongylose est une helminthose qui se traduit parfois par des troubles de la coagulation. L’identification des larves dans les selles permet d’établir un diagnostic de certitude.

Résumé

Un chien est présenté pour une hémoptysie prolongée. Les examens complémentaires révèlent un déficit en facteur de Von Willebrand (fVW) associé à une angiostrongylose. Si la radiographie est fortement évocatrice d’une angiostrongylose, seule la mise en évidence de larves dans les fèces par la technique de Baermann permet d’établir un diagnostic de certitude. Un traitement anthelmintique à l’aide de fenbendazole est mis en place. Une transfusion sanguine et l’injection de desmopressine permettent de corriger définitivement le déficit en fVW. Il s’agit du deuxième cas publié décrivant une association entre ces deux affections. Une production d’anticorps anti-fVW induite par les parasites est suspectée.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...