Le point Vétérinaire n° 303 du 01/03/2010
 

Vaccination

Fiche technique

Yves Richard*, Lorenza Richard**


*Santé publique vétérinaire, VETAGRO SUP, campus vétérinaire de Lyon, 1, avenue Bourgelat, 69280 Marcy-L’Étoile
**Le Bourg, rue de la Chavoche, 71510 Perreuil

Les modalités d’obtention des vaccins ont évolué ces dix dernières années. Au praticien, responsable de l’acte vaccinal, de les connaître pour faire le bon choix.

La gamme des vaccins mis sur le marché s’est élargie grâce aux biotechnologies.

Le développement des connaissances sur la structure et la fonction des constituants des micro-organismes et sur la réponse immune anti-infectieuse a permis une évolution importante des modalités d’obtention des vaccins au cours des dix dernières années (tableaux 1, 2, 3 et figure).

Le vétérinaire reste seul juge et responsable à part entière de l’acte vaccinal. Pour connaître le vaccin qu’il utilise, il convient qu’il se réfère au résumé des caractéristiques du produit (RCP), plus complet que la notice, en tenant compte des éléments épidémiologiques et immunologiques de l’hôte cible. Les dossiers d’autorisation de mise sur le marché et les RCP sont consultables sur http://www.anmv.afssa.fr et http://www.emea.eu.int.

Un récapitulatif des vaccins disponibles chez les bovins et les équins, avec quelques-unes de leurs caractéristiques, d’après le Dictionnaire des médicaments vétérinaires édition 2009, est disponible sur www.WK-Vet.fr.

Source

Y. Richard, “Types de vaccins : qu’en attendre ?”, conférence aux dix-neuvièmes rencontres GTV-ENVL à Marcy-L’Étoile, le 22 octobre 2009.

Figure : Différentes possibilités pour la préparation d’un vaccin

Tableau 1 : Vaccins à agents tués

Tableau 2 : Vaccins vivants

Tableau 3 : Avantages comparés des vaccins