Le point Vétérinaire n° 302 du 01/01/2010

Prévention de la FCO

Pratique

SUR ORDONNANCE

Liliane Rehby

24 rue du 8-mai, 71130 Gueugnon

Si la vaccination de masse des bovins et des ovins contre la FCO a montré son intérêt, celle des caprins reste à démontrer sur le plan clinique.

Un troupeau de chèvres laitières en production de fromages de chèvre fermiers au lait cru a une conduite au pâturage. Il se situe en Saône-et-Loire où cohabitent des troupeaux de bovins allaitants et de moutons à viande. L’éleveur demande à son vétérinaire la protection de son troupeau vis-à-vis de la fièvre catarrhale ovine (FCO) par la vaccination et l’utilisation d’un insecticide.Vaccination de masse chez la chèvre Une pertinence sur le plan clinique… L’évolution de la FCO entre 2007 et 2008 en Europe ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK