Le point Vétérinaire n° 302 du 01/01/2010

Mammites chroniques chez la vache laitière

Infos

FOCUS

Zoubida Dendani*, Marie-Anne Arcangioli**, Pierre Bézille***, N. Selmi****, R. Ouzrout*****


*Centre universitaire El Taref
BP73, 36000 Algérie
**Pathologie des ruminants
VETAGRO SUP, campus vétérinaire de Lyon
1, avenue Bourgelat, 69280 Marcy-L’Étoile
***Pathologie des ruminants
VETAGRO SUP, campus vétérinaire de Lyon
1, avenue Bourgelat, 69280 Marcy-L’Étoile
****Université Badji Mokhtar
Institut de biologie, Annaba, 23000 Algérie
*****Centre universitaire El Taref
BP73, 36000 Algérie

La caractérisation moléculaire par électrophorèse en champ pulsé de Stapylococcus aureus a permis de déterminer sa source : les pis des vaches à infections mammaires chroniques.

Staphylococcus aureus est l’un des principaux agents étiologiques de la mammite des ruminants [1]. Il a été impliqué dans 7 à 44 % des cas de mammites cliniques [9, 11]. Chez les bovins, la prévalence des mammites cliniques dues à Staphylococcus aureus varie de 5 à 50 % selon les pays [1]. Cet organisme est responsable d’environ 30 à 40 % de tous les cas de mammite [4]. Une variété d’antibiotiques sont utilisés, mais ce traitement se révèle très souvent inefficace [3]. Cela ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK