Le point Vétérinaire n° 302 du 01/01/2010

Maladies infectieuses des bovins

Infos

QUESTION DE LECTEUR

Marie-Anne Arcangioli*, Claire Becker**, Dominique Le Grand***, Théodore Alogninouwa****


*Pathologie des ruminants
VETAGRO SUP, campus vétérinaire de Lyon
1, avenue Bourgelat, 69280 Marcy-L’Étoile
**Pathologie des ruminants
VETAGRO SUP, campus vétérinaire de Lyon
1, avenue Bourgelat, 69280 Marcy-L’Étoile
***Pathologie des ruminants
VETAGRO SUP, campus vétérinaire de Lyon
1, avenue Bourgelat, 69280 Marcy-L’Étoile
****Pathologie des ruminants
VETAGRO SUP, campus vétérinaire de Lyon
1, avenue Bourgelat, 69280 Marcy-L’Étoile

Tester les veaux à la naissance est parfois nécessaire, malgré un contrôle virologique négatif à l’introduction.

Le virus de la maladie des muqueuses (BVD pour bovine viral diarrhea) peut s’introduire dans un élevage, tel un cheval de Troie, par la naissance d’un animal infecté permanent immunotolérant (IPI) issu d’une femelle gestante contaminée avant l’achat [1]. Hors reproduction et dans un élevage de qualité sanitaire correcte, la circulation virale induite par le veau IPI a des conséquences quasi nulles, sauf en cas de virus hypervirulents. La catégorie à risque est celle des animaux en reproduction. L’impact peut ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...