Le point Vétérinaire n° 301 du 01/12/2009
 

PV

Imagerie chez le chien et le chat

Mise à jour

LE POINT SUR…

Pascaline Pey*, Xavier Lévy**


*Résidente Imagerie médicale Université vétérinaire de Ghent
133 Salisburylaan
9820 Merelbeke, Belgique
**Centre de reproduction du Sud-Ouest
16, rue Jean-Moulin
32600 L’Isle-Jourdain

L’échographie et, dans une moindre mesure, la radiographie sont des aides précieuses et faciles à mettre en œuvre dans la datation de la mise bas chez le chien et le chat.

Résumé

En l’absence de suivi des chaleurs, il convient de vérifier l’âge gestationnel avant de définir la date de la mise bas ou de la césarienne. La radiographie peut être utilisée pour confirmer la grossesse et faciliter la détermination de l’âge gestationnel dès 45 jours après le pic de LH (luteinizing hormone). L’échographie établit un diagnostic gestationnel dès le 19eà 21e jour après le pic de LH jusqu’au terme. Elle permet également d’évaluer la viabilité du fœtus et son stress dans la période du part. Grâce aux mesures échographiques fœtales et extrafœtales, l’âge gestationnel peut être estimé de manière relativement fiable lors de la première ou de la seconde moitié de la gestation.

Chez les carnivores domestiques, la durée de gestation est incertaine quand elle est évaluée à partir de la date de la saillie. De plus, celle-ci n’est pas toujours connue. En conséquence, la date du part est imprécise. Pourtant, prévoir la durée de la gestation est essentiel afin d’assurer une gestion correcte de la mise bas ou de planifier une césarienne. La détermination du pic de LH (luteinizing hormone) et de l’augmentation de la progestérone apporte des informations importantes sur la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous