Le point Vétérinaire n° 301 du 01/12/2009
 

PV

Cancérologie

Pratique

CAS CLINIQUE

François Serres*, Antoine Hidalgo**, Laurent Marescaux***, Paul Dumas****, Catherine Andrée*****, Clothilde de Brito******, Régis Leduc*******, Hugues Dubois********, Dominique Tierny*********


*Oncovet, avenue Paul-Langevin, 59650 Villeneuve-d’Ascq
**Oncovet, avenue Paul-Langevin, 59650 Villeneuve-d’Ascq
***Oncovet, avenue Paul-Langevin, 59650 Villeneuve-d’Ascq
****LPVN, avenue Paul-Langevin, 59650 Villeneuve-d’Ascq
*****Laboratoire de Génétique et Développement UMR 6061, CNRS/université de Rennes 1, 2, av. Léon-Bernard, 35043 Rennes Cedex
******Laboratoire de Génétique et Développement UMR 6061, CNRS/université de Rennes 1, 2, av. Léon-Bernard, 35043 Rennes Cedex
*******Clinique vétérinaire, 16, rue Antoine-Dilly, 62800 Liévin
********Clinique vétérinaire, 16, rue Antoine-Dilly, 62800 Liévin
*********Oncovet, avenue Paul-Langevin, 59650 Villeneuve-d’Ascq

Un même animal peut présenter de façon concomitante ou successive deux affections tumorales. Lors de suspicion de “récidive” d’une tumeur traitée, un bilan complet reste indispensable.

Résumé

Un lymphome multicentrique est diagnostiqué chez une chienne bouvier bernois âgée de six ans, présentée pour dysorexie et amaigrissement. Après 18 mois de rémission clinique complète sous chimiothérapie, un nouvel épisode d’amaigrissement conduit à réaliser un nouveau bilan d’extension. Une infiltration pulmonaire et médullaire par des cellules histiocytaires anormales est identifiée. Un diagnostic de sarcome histiocytaire disséminé ou “histiocytose maligne” est établi. Ce cas permet de rappeler les différents désordres histiocytaires connus et de discuter de la notion de “comorbidité” en cancérologie vétérinaire.

L’évolution simultanée de deux affections néoplasiques graves chez le même animal n’est pas une situation exceptionnelle en cancérologie vétérinaire, mais elle est le plus souvent rencontrée chez des animaux âgés. Le lymphome et le sarcome histiocytaire comptent parmi des affections tumorales fréquemment décrites chez des animaux plus jeunes. Le bouvier bernois présente une nette prédisposition pour ces deux maladies. Leur évolution concomitante est toutefois beaucoup plus rare.Cas clinique 1. Historique médical • Une chienne bouvier bernois non stérilisée âgée de 6 ans est ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous