Le point Vétérinaire n° 301 du 01/12/2009

Expertise lors de procédure juridique

Pratique

LÉGISLATION

Christian Diaz

7, rue Saint-Jean, 31130 Balma

L’expert désigné par un juge doit donner un avis sur les faits, et non une appréciation juridique.

Selon l’article 232 du Code de procédure civile (CPC) : « Le juge peut commettre toute personne de son choix pour l’éclairer par des constatations, par une consultation ou par une expertise sur une question de fait qui requiert les lumières d’un technicien. » Le cadre est a priori clairement posé, mais la mission de l’expert, collaborateur occasionnel de la justice, ne peut être exempte de considérations juridiques.L’expert exerce sa mission dans un territoire délimité par le droit Le juge a le pouvoir de s’adjoindre ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK