Le point Vétérinaire n° 301 du 01/12/2009

MALADIES PARASITAIRES DES BOVINS

Infos

FOCUS

Jean-Pierre Alzieu*, Philippe Jacquiet**


*Laboratoire vétérinaire départemental de l’Ariège Rue de Las Escoumes 09008 Foix CDIS jpalzieu@cg09.fr
**Service de parasitologie ENV de Toulouse 23, chemin des Capelles 31076 Toulouse Cedex 3 p.jacquiet@envt.fr

L’avancée des connaissances sur l’épidémiologie et le diagnostic de la maladie permet de mieux la dépister pour enrayer sa progression.

La besnoitiose bovine, ou “anasarque des bovins”, endémique en Europe du Sud (Espagne, Portugal), semblait vouée à l’extinction en France. Depuis l’an 2000, son extension géographique sans précédent en France et plus récemment en Allemagne, à la suite de l’importation de bovins du sud-ouest de la France, et son importance médicale et zootechnique en font une maladie redoutable (figure 1). Le praticien doit savoir la diagnostiquer précocement afin de prémunir les cheptels concernés contre une infection étendue et souvent rapide.Actualités épidémiologiques Atteinte ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK