Le point Vétérinaire n° 300 du 01/11/2009
 

Analgésie du chien et du chat

Mise à jour

CONDUITE À TENIR

Thierry Poitte

Clinique vétérinaire La Croix Michaud 17630 La Flotte-en-Ré

Toute douleur peut sensibiliser le système nerveux par des mécanismes de neuroplasticité. Une analgésie protectrice prévient le passage à la chronicité et à la mémorisation.

Résumé

Étapes essentielles

Étape 1 : pratiquer des anesthésies locorégionales

• Rôle des anesthésiques locaux

• Doses préconisées

• Association avec la morphine

Étape 2 : administrer des opioïdes

Étape 3 : utiliser des anti-hyperalgésiques

• Anti-hyperalgésiques antinociceptifs

• Anti-hyperalgésiques non antinociceptifs

Étape 4 : respecter les règles de la chirurgie atraumatique

Étape 5 : mettre en œuvre une analgésie protectrice

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...