Le point Vétérinaire n° 300 du 01/11/2009
 

GASTRO-ENTÉROLOGIE FÉLINE

Infos

FOCUS

Fabienne Wyssmann

D’après la conférence de Patrick Lecoindre (dipl. ECVIM(CA)) à l’ENV d’Alfort, le 2 avril 2009

Le diagnostic des pancréatites félines est réputé difficile en raison d’un tableau clinique peu caractéristique et d’examens d’imagerie d’interprétation délicate.

Chez le chat, les pancréatites ont longtemps été considérées comme peu fréquentes et avec des répercussions cliniques limitées. Cela s’explique par des signes cliniques frustes et non spécifiques et par l’existence de maladies concomitantes dont le diagnostic est plus aisé à établir que celui de la pancréatite. De ce fait, cette affection est largement sous-diagnostiquée.Pathogénie La pancréatite correspond à une inflammation de la glande due à l’activation in situ des enzymes, appelées pro-enzymes, contenues sous forme inactive dans les cellules acineuses. ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous