Le point Vétérinaire n° 300 du 01/11/2009
 

Trichomonose du pigeon

Pratique

SUR ORDONNANCE

Hervé Pouliquen

Unité de pharmacologie et toxicologie
ENV de Nantes, Atlanpôle/La Chantrerie, 44307 Nantes Cedex 03

Chez des pigeons non destinés à la consommation humaine, la trichomonose se traite avec un médicament antibiotique de la classe des nitro-imidazoles.

Pour ses loisirs, M. Voyageur élève quelques pigeons chez lui. Depuis environ 2 jours, il a observé chez ses animaux une perte d’appétit, un amaigrissement, des fientes très molles et un plumage sec. Le vétérinaire remarque à l’examen clinique que 5 des 10 pigeons ne savent plus avaler et tendent le cou. De plus, le praticien note chez 2 jeunes pigeons un abcès caséeux jaunâtre dans le bec et des difficultés respiratoires. Il diagnostique une trichomonose et choisit de prescrire ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...