Le point Vétérinaire n° 299 du 01/10/2009
 

Ophtalmologie féline

Pratique

CAS CLINIQUE

Anthony Bartolo

Clinique vétérinaire 28, rue de Royan 17130 Montendre

Un chat mâle castré âgé de 13 ans est présenté en consultation pour une opacité cornéenne unilatérale qui évolue progressivement depuis plus d’un mois sans commémoratif de traumatisme.

Résumé

La kératite éosinophilique féline est une affection chronique caractérisée par une ou plusieurs plaques blanchâtres ou rosées à la surface de la cornée et en relief par rapport à celle-ci, d’un aspect comparable à de la cire de bougie. Les lésions sont évolutives vers le centre de la cornée, à point de départ le plus souvent limbique, et n’affectent généralement qu’un œil. Le diagnostic est apporté par la cytologie ou l’histologie des lésions où les polynucléaires éosinophiles dominent. Un lien avec le virus herpès félin de type 1 est supposé, mais non encore établi. Le traitement fait appel à des topiques anti-inflammatoires comme les corticostéroïdes. Le pronostic est bon, mais le fort taux de récidives incite à des contrôles fréquents, voire au maintien du traitement à vie.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...