Le point Vétérinaire n° 298 du 01/09/2009

Reproduction

Infos

FOCUS

Éric Vandaële

4, square de Tourville 44470 Carquefou

Pfizer ouvre la voie de l’immunocastration en commercialisant un vaccin, Improvac®, pour suspendre la fonction testiculaire des verrats au moment de leur abattage.

Pour la première fois en Europe, un vaccin a été autorisé le 11 mai 2009 en vue d’induire une immunocastration. Le vaccin Improvac®, développé par Pfizer, est destiné seulement à la filière porcine dans des conditions d’emploi assez rigoureuses. L’indication du résumé officiel des caractéristiques du produit (RCP) est longue : « Induction d’anticorps anti-GnRH afin d’induire temporairement la suppression immunologique de la fonction testiculaire chez les porcs mâles entiers après la puberté (de plus de huit semaines d’âge). » Le RCP présente ainsi ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK