Le point Vétérinaire n° 298 du 01/09/2009

Ophtalmologie et chirurgie des bovins

Pratique

PAS À PAS

Paul Périé

Clinique vétérinaire, 6, quai Félix-Faure, 27500 Pont-Audemer

L’énucléation est simple, avec une contention et une analgésie correctes.

L’énucléation est utile chez les bovins lors d’une perforation traumatique ou secondaire à une kératoconjonctivite infectieuse, de tumeur oculaire (carcinome épidermoïde), etc. Elle peut être réalisée selon plusieurs techniques [2] : – l’énucléation proprement dite : l’exérèse du globe oculaire préserve au maximum l’ensemble des tissus extrascléraux (muscles, conjonctives et tissu adipeux péri-oculaire). Cette méthode peut être employée sur les stades avancés de kératoconjonctivite infectieuse ; – l’exentération : la dissection est effectuée à travers les paupières, autour des muscles extra-oculaires, ce qui permet l’exérèse du globe oculaire et ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK