Le point Vétérinaire n° 297 du 01/07/2009

Question de lecteur

Isabelle Valin

Clinique vétérinaire, 5, rue Fernet, 94700 Maisons-Alfort

Je me souviens d’un berger allemand présenté à la consultation du Centre hospitalier animal de l’Île-de-France, avec des fistules anales (FA) au stade IV, imbibé d’antibiotiques et un conseil d’amputation de la queue. Le propriétaire demandait un autre avis : la chirurgie de résection des FA lui est alors proposée, ce qu’il accepte pour préserver l’esthétique de son chien. L’élimination radicale des FA est l’objectif des chirurgiens. Cette affection touchant essentiellement le berger allemand, la piste immune a été avancée. Des ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...