Le point Vétérinaire n° 297 du 01/07/2009

Nouveaux animaux de compagnie

Pratique

SUR ORDONNANCE

Adeline Linsart*, Hervé Pouliquen**


*41, rue du Président-Roosevelt, 78500 Sartrouville

L’hypomotilité digestive provient essentiellement d’une alimentation inadaptée. Une correction de la ration et l’administration de métoclopramide relancent le transit.

Une lapine âgée de 2 ans est présentée en consultation pour constipation. La propriétaire n’a pas observé de crottes depuis deux jours, mais avait remarqué auparavant des “colliers de crottes” (petites crottes dures et sèches reliées entre elles par des poils). L’état général de l’animal est bon, mais son appétit est diminué. À la palpation abdominale, l’estomac est pâteux, le cæcum souple, le côlon et le rectum vides. Un traitement pour relancer la motricité digestive et favoriser l’élimination des poils ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK