Le point Vétérinaire n° 296 du 01/06/2009

Question de lecteur

Fabien Allard

Clinique vétérinaire, 5 rue Fernet, 94700 Maisons-alfort

L’urétrostomie périnéale, chez le chat, est un acte méticuleux, mais désormais bien codifié. La plupart des complications qui en résultent peuvent être évitées si le protocole opératoire est respecté. L’irritation par les sutures est une complication mineure, susceptible de rendre l’animal difficile à manipuler lors des soins de la plaie. Elle peut être évitée par l’utilisation d’un fil fin (décimale 1,5 ou 1), par la pose des nœuds sur la peau plutôt que sur la muqueuse urétrale (MU) ou par ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK