Le point Vétérinaire n° 295 du 01/05/2009
 

PV

Maladies virales des bovins

Pratique

CAS CLINIQUE

Guillaume Belbis*, Jean-Philippe Gartioux**, Yves Lagalisse***, Renaud Maillard****, Emmanuel Bréard*****, Stephan Zientara******, Yves Millemann*******


*Service de pathologie du Bétail
ENV d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle
94704 Maisons-Alfort Cedex
**Clinique vétérinaire
4, rue du Champ-de-Foire
18370 Châteaumeillant
***Intervet Schering Plough
Rue Olivier-de-Serres, Angers Technopôle, BP 67131, 49071 Beaucouzé Cedex
****Service de pathologie du Bétail
ENV d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle
94704 Maisons-Alfort Cedex
*****Unité mixte de recherche en virologie 1161 Afssa-ENVA-Inra
23, avenue du Général-de-Gaulle
94704 Maisons-Alfort Cedex
******Unité mixte de recherche en virologie 1161 Afssa-ENVA-Inra
23, avenue du Général-de-Gaulle
94704 Maisons-Alfort Cedex
*******Service de pathologie du Bétail
ENV d’Alfort
7, avenue du Général-de-Gaulle
94704 Maisons-Alfort Cedex

Des anomalies congénitales évoquant une atteinte in utero par le virus de la fièvre catarrhale ovine sont observées chez des veaux issus de mères vaccinées. La PCR confirme cette hypothèse.

Résumé

Dans deux élevages allaitants du sud du Cher, des symptômes et des lésions évocatrices de l’infection congénitale par le BTV8 sont apparus fin 2008, alors que la vaccination des cheptels avait été entreprise en juin-juillet. Après avoir écarté les autres hypothèses envisageables dans un tel cas, une PCR FCO positive, associée à un Ct faible permet de conclure à l’implication de ce virus. Étant donné la saison d’apparition des symptômes et l’épidémiologie locale de la FCO dans le département, ces cas sont fortement en faveur d’une infection in utero par le BTV-8.

Les sérotypes 8 et 1 du virus de la fièvre catarrhale ovine (FCO) circulent depuis août 2006 (pour le sérotype 8) et décembre 2007 (pour le sérotype 1) en France métropolitaine. Une vaccination contre les deux sérotypes est pratiquée depuis 2008 (vaccination obligatoire contre le sérotype 1 dans certaines régions et facultative contre le sérotype 8 dans un premier temps, puis obligatoire contre les deux sérotypes sur tout le territoire depuis la campagne 2009). De nombreuses interrogations et tensions sont associées ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous