Le point Vétérinaire n° 294 du 01/04/2009
 

PV

Reproduction canine

Pratique

CAS CLINIQUE

Damien Spreux*, Anne Gogny**, Francis Fiéni***


*Internat en animaux de compagnie
Centre hospitalier vétérinaire
**Service de reproduction des animaux de compagnie
Centre hospitalier vétérinaire
***Unité de biotechnologie et pathologie de la reproduction
ENVN Atlanpôle, La Chantrerie, BP 40706, 44307 Nantes Cedex 3

Le traitement de choix des épididymites est la stérilisation. En cas d’atteinte unilatérale chez un mâle reproducteur, l’hémicastration doit être proposée sans délai afin de préserver le testicule sain.

Résumé

Un chien labrador mâle âgé de trois ans est présenté à la consultation à la suite de l’observation de masses en région testiculaire. L’examen échographique met en évidence une atteinte de l’épididyme. Un traitement à base d’antibiotique et d’anti-inflammatoire est mis en place et permet la guérison de l’animal.

Les causes d’épididymite sont variées et souvent associées à une orchite. Le traitement de choix est la castration. Chez un chien reproducteur, en cas d’atteinte unilatérale, une hémicastration peut être proposée. La prise en charge doit être précoce pour préserver la fertilité de l’animal.

Un chien labrador mâle âgé de trois ans est présenté à la consultation pour l’exploration de masses en régions testiculaire et scrotale.Cas clinique 1. Motif de consultation Une première masse sur le testicule droit a été détectée par les propriétaires deux mois auparavant. Par la suite, une deuxième est apparue sur le testicule gauche. Les maîtres rapportent des lésions scrotales concomitantes, qu’ils ont attribuées à des piqûres de taons. Les protocoles de vaccination et de vermifugation de l’animal sont à jour. Celui-ci vit ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous