Le point Vétérinaire n° 294 du 01/04/2009
 

PV

Reproduction des bovins

Infos

FOCUS

Christophe Leboeuf*, Michaël Treilles**, Victor Carpinschi***


*GDS 50, BP 231, 50001 Saint-Lô
**LDA 50, Route de Bayeux 50008 Saint-Lô Cedex
***LDA 50, Route de Bayeux 50008 Saint-Lô Cedex

Dans le département, lorsque les recherches métrites classiques sont négatives, une recherche sérologique du BoHV-4 est préconisée.

L’herpèsvirus bovin de type 4 (BoHV-4) est différent des autres herpèsvirus des ruminants (encadré 1 et photo complémentaire sur www.WK-Vet.fr). Sa structure génomique le rapproche du virus Epstein-Bar (EBV), agent de la mononucléose infectieuse chez l’homme. Il appartient au genre Rhadinovirus, comme l’herpèsvirus humain 8 (HHV-8), associé au sarcome de Kaposi (agent de tumeurs cutanées, possible révélateur d’une infection par le virus de l’immunodéficience humaine). • Historiquement, le BoHV-4 a été isolé pour la première fois en Hongrie (1963) chez des bovins ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous