Le point Vétérinaire n° 294 du 01/04/2009
 

Imagerie médicale canine et féline

Mise à jour

LE POINT SUR…

Hélène Kolb*, Isabelle Testault**


*Centre hospitalier vétérinaire 22, rue René-Viviani 44200 Nantes
**Centre hospitalier vétérinaire 22, rue René-Viviani 44200 Nantes

Le diagnostic des affections biliaires est essentiellement échographique. Il repose sur la bonne connaissance de l’anatomie du réseau biliaire et des particularités propres à chaque espèce.

Résumé

Le diagnostic échographique des affections biliaires repose avant tout sur la connaissance de l’aspect normal du réseau biliaire.

Les principales structures visibles à l’échographie chez le chien et le chat sont la vésicule biliaire, le conduit cholédoque et la papille duodénale. Ainsi, l’épaisseur de la paroi d’une vésicule biliaire normale est inférieure à 2 à 3 mm chez le chien et à 1 mm chez le chat. Le conduit cholédoque mesure moins de 3 mm chez le chien et moins de 5 mm chez le chat. En revanche, les conduits intrahépatiques ne sont pas visibles chez l’animal sain.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...