Le point Vétérinaire n° 293 du 01/03/2009

TÉLÉANESTHÉSIE

Infos

FOCUS

Véronique Vienet-Ganora

Vétérinaire commandant de sapeur-pompier
Vétérinaire chef départemental SDIS 06
06270 Villeneuve-Loubet

Tout vétérinaire praticien peut être confronté à la capture d’un animal. La téléanesthésie est parfois requise. Il convient d’en connaître le cadre réglementaire avant de la pratiquer.

La téléanesthésie permet de neutraliser à distance un animal au moyen d’une fléchette (seringue auto-injectable) qui contient un tranquillisant ou un anesthésique. Cette technique fait appel à : - un matériel spécifique, le projecteur hypodermique, arme réglementée de sixième catégorie ; - l’emploi d’anesthésiques dans des conditions particulières (espèces exotiques, urgence, etc.). La téléanesthésie requiert trois compétences : médicale (acte d’anesthésie), officinale (détention des produits) et légale (port d’armes). Cet acte doit être réfléchi et raisonné, sous la responsabilité du vétérinaire. Tout praticien peut y ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK