Le point Vétérinaire n° 293 du 01/03/2009

ANALGÉSIE CHIRURGICALE

Infos

FOCUS

Éric Vandaële

4, square de Tourville, 44470 Carquefou

La buprénorphine s’emploie en prévention des douleurs postopératoires des chiens et des chats sur une durée de 6 à 12 heures.

La buprénorphine n’est pas le premier analgésique disponible en France pour les vétérinaires. La morphine, découverte en 1804, est indiquée pour ses usages analgésiques dans le Codex dès 1818. Néanmoins, deux siècles plus tard, à défaut d’ampoules de morphine disposant d’une autorisation de mise sur le marché (AMM) vétérinaire, la commercialisation en France de solutions injectables de buprénorphine constitue probablement l’une des avancées les plus importantes de cette année 2009 dans l’arsenal des analgésiques facilement accessibles aux vétérinaires praticiens.Des ampoules ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK