Le point Vétérinaire n° 292 du 01/01/2009
 

Toxicologie des petits ruminants

Pratique

SUR ORDONNANCE

Hervé Pouliquen

Unité de pharmacologie et toxicologie, ENV de Nantes
Atlanpôle La Chantrerie, 44307 Nantes Cedex 3

Le traitement de choix d’une intoxication par le cuivre repose sur l’administration de thiosulfate de sodium par voie orale. C’est le plus pratique et le moins coûteux.

Un vétérinaire est appelé en urgence car deux des brebis du troupeau sont en décubitus, et présentent des muqueuses de couleur jaune et des urines foncées rouge brunâtre. L’une d’entre elles meurt avant l’arrivée du praticien. À l’examen clinique, l’autre brebis présente un ictère franc, une dyspnée, une tachycardie et une douleur dans les reins. Une hémoglobinurie est observée sur bandelette urinaire. L’autopsie de l’animal mort et le fait que l’éleveur distribue au troupeau depuis plus d’un mois des pierres ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...