Le point Vétérinaire n° 292 du 01/01/2009
 

Cancérologie du chat

Pratique

CAS CLINIQUE

Caroline Léger

Clinique vétérinaire
43, avenue du Chemin-Vert
95290 L’Isle-Adam

Les méningiomes sont les tumeurs cérébrales les plus fréquentes chez le chat. Majoritairement bénins, ils induisent des signes nerveux par compression des structures encéphaliques.

Résumé

Un chat âgé de 12 ans présente des signes nerveux d’apparition aiguë. Les premiers examens localisent la lésion au cortex cérébral. Un examen tomodensitométrique révèle la présence de trois méningiomes. La dégradation rapide de l’état général du chat ainsi que l’accessibilité chirurgicale de deux des trois masses décident les propriétaires à réaliser une intervention. Un an plus tard, l’animal ne présente pas de récidive.

Les méningiomes sont les tumeurs cérébrales les plus fréquentes chez le chat. Après exérèse, les moyennes de survie sont comprises entre 12 et 27 mois. Un traitement adjuvant par radiothérapie peut être proposé en cas de retrait incomplet ou d’inaccessibilité par voie chirurgicale de la tumeur.

Un chat de race maine coon, âgé de 12 ans, présente des troubles nerveux et généraux tels qu’une marche sur le cercle, une cécité et une anorexie depuis deux jours.Cas clinique 1. Examen clinique Le chat est anorexique, semble aveugle et marche sur le cercle depuis deux jours. L’examen ophtalmologique confirme la cécité (absence de réponse au test du clignement à la menace, réflexes cornéen et palpébral normaux). Aucune lésion oculaire n’est mise en évidence. Il s’agit d’une amaurose. Les réflexes photomoteurs (RPM) ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous