Le point Vétérinaire n° 291 du 01/12/2008

Médecine interne et chirurgie thoracique

Infos

ANALYSE D’ ARTICLE

Jean-Guillaume Grand

Clinique vétérinaire
8, boulevard Godard, 33300 Bordeaux

Résumé

Référence

Johnson MS, Martin MWS. Successful treatment of 15 dogs with pyothorax. J. Small Anim. Pract. 2007;48:12-16.

Objectifs

Évaluer le succès du traitement médical associant une antibiothérapie et un seul drainage thoracique unilatéral chez 15 chiens qui présentent un pyothorax.

Matériel et Méthode

Cette étude rétrospective porte sur 15 cas référés de pyothorax. Pour chaque chien, une numération et une formule sanguines, une biochimie, une radiographie et une échographie thoraciques sont réalisées. Le diagnostic de pyothorax est établi par l’analyse macroscopique et cytologique du liquide d’épanchement (bactéries intra- et extracellulaires) après thoracocentèse. Une culture du liquide thoracique est effectuée avec un antibiogramme. Un drainage thoracique unilatéral est réalisé sous sédation ou anesthésie générale sans lavage associé. Sous contrôle échographique, le drain est avancé jusqu’à la zone où l’épanchement apparaît maximal, le liquide est ensuite aspiré et le drain est retiré. Des radiographies thoraciques (face et profil) sont réalisées après le drainage de la cavité pleurale. Une antibiothérapie (combinaison d’ampicilline et de métronidazole) est instaurée pendant six semaines et maintenue au moins deux semaines après la disparition des lésions radiographiques. La durée de suivi moyenne est de 27 mois.

Résultats

• 100 % des chiens ont un pyothorax bilatéral.

• Un chien présente une masse pulmonaire (suspectée être un abcès pulmonaire) et est référé pour une intervention chirurgicale.

• Sur les 15 bactériologies réalisées, 8 (53 %) sont positives. Les bactéries identifiées sont Pasteurella multocida (3), Nocardia (2), Coliformes avec Pasteurella multocida (1) et Corynebacterium (1) ;

• Les 15 chiens (100 %) traités médicalement montrent un excellent devenir et aucune récidive des signes cliniques.

Le pyothorax se définit comme une infection suppurée de la cavité pleurale. La cause du pyothorax est identifiée dans seulement 4 à 14 % des cas chez le chien et dans 40 à 67 % chez le chat [2, 5, 6, 14, 16]. Il peut être consécutif à la migration d’ un corps étranger végétal dans les voies respiratoires, une extension de bronchopneumonie, une rupture d’ abcès pulmonaire, une plaie pénétrante de la paroi thoracique, une rupture œsophagienne ou une extension de ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr
Télécharger l'application sous iPhone Télécharger l'application sous Android
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...