Le point Vétérinaire n° 289 du 01/10/2008
 

PV

Maladies émergentes

Mise à jour

LE POINT SUR…

Michel Pépin

Afssa Lyon
31, avenue Tony-Garnier
69364 Lyon Cedex 07
Email : m.pepin@afssa.fr

Les rares vraies émergences sont souvent liées à des activités humaines, mais les facteurs climatiques peuvent en accroître les conséquences, à l’instar de la fièvre catarrhale ovine.

Résumé

La notion de maladie infectieuse émergente s’est renforcée au cours des dix dernières années. Les agents émergents sont principalement des virus (Bunyaviridae, Flaviviridae, Togaviridae et Reoviridae). Les principales causes de ces émergences sont les changements démographiques et/ou sociétaux. Des variations dans le génome de l’agent infectieux peuvent également être à l’origine d’une émergence. De même, la multiplicité des hôtes accroît la possibilité d’émergence et la facilité à franchir la barrière d’espèce.

L’apparition de la fièvre catarrhale ovine (FCO) durant l’été 2006 en est un exemple frappant. Maintenir un réseau de surveillance et d’alerte associant des vétérinaires de terrain et des laboratoires d’analyse et de recherche est donc indispensable.

L’apparition de la fièvre catarrhale ovine (FCO) en Corse, en 2000 et, plus récemment, dans le nord de l’Europe et en France métropolitaine, en 2006, mais aussi de maladies nouvelles chez l’homme (335 infections émergentes ont ainsi été recensées entre 1940 et 2004, dont celles dues aux virus de l’immunodéficience humaine, ou VIH, le syndrome respiratoire aigu sévère, ou SRAS, et le chikungunya) a conduit à réviser sensiblement le risque d’émergence de maladies infectieuses chez l’homme et les animaux domestiques ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous