Le point Vétérinaire n° 289 du 01/10/2008
 

Cardiologie canine

Cas clinique

François Serres*, Valérie Chetboul**, Carolina Carlos Sampedrano***, Vassiliki Gouni****, Jean-Louis Pouchelon*****


*Unité de cardiologie, ENV d’Alfort, 7, avenue du Général-de-Gaulle, 94700 Maisons-Alfort
**Unité de cardiologie, ENV d’Alfort, 7, avenue du Général-de-Gaulle, 94700 Maisons-Alfort
***Unité de cardiologie, ENV d’Alfort, 7, avenue du Général-de-Gaulle, 94700 Maisons-Alfort
****Unité de cardiologie, ENV d’Alfort, 7, avenue du Général-de-Gaulle, 94700 Maisons-Alfort
*****Unité de cardiologie, ENV d’Alfort, 7, avenue du Général-de-Gaulle, 94700 Maisons-Alfort

Une chienne carlin non stérilisée et âgée de six mois est référée pour l’exploration d’un souffle systolique sans signe clinique. Aucun antécédent n’est rapporté.

À l’examen clinique, la chienne est en bon état général et ne présente aucun signe de décompensation cardiaque. L’examen cardiovasculaire révèle une fréquence cardiaque normale (130 battements par minute) associée à un rythme régulier et à un pouls frappé synchrone. L’auscultation met en évidence la présence d’un souffle systolique basal gauche de forte intensité (5/6).Diagnostic Un examen échocardiographique est réalisé afin de déterminer l’origine du souffle et de quantifier les éventuelles conséquences cavitaires associées. L’examen au mode bidimensionnel et temps-mouvement montre ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous