Le point Vétérinaire n° 288 du 01/09/2008
 

Cardiologie canine

Pratique

CAS CLINIQUE

François Serres*, Valérie Chetboul**, Carolina Carlos Sampedrano***, Vassiliki Gouni****, Jean-Louis Pouchelon*****


*Unité de cardiologie, ENV d’Alfort, 7, avenue du Général-de-Gaulle, 94700 Maisons-Alfort
**Unité de cardiologie, ENV d’Alfort, 7, avenue du Général-de-Gaulle, 94700 Maisons-Alfort
***Unité de cardiologie, ENV d’Alfort, 7, avenue du Général-de-Gaulle, 94700 Maisons-Alfort
****Unité de cardiologie, ENV d’Alfort, 7, avenue du Général-de-Gaulle, 94700 Maisons-Alfort
*****Unité de cardiologie, ENV d’Alfort, 7, avenue du Général-de-Gaulle, 94700 Maisons-Alfort

Un chien american staffordshire mâle âgé de neuf ans, pesant 30 kg, est présenté en urgence pour l’exploration d’une dilatation abdominale apparue depuis une semaine.

À l’examen clinique, le chien est très abattu et présente un signe du flot positif. Les muqueuses sont blanches. L’examen cardiovasculaire révèle une fréquence cardiaque élevée (180 battements par minute) associée à un rythme régulier et à un pouls peu frappé. Aucun bruit surajouté n’est mis en évidence à l’auscultation.Diagnostic • Une abdominocentèse est entreprise. Le liquide d’épanchement étant constitué de sang en nature, un examen échographique de l’abdomen est réalisé afin d’identifier l’origine du saignement. Une masse splénique cavitaire de grande ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous