Le point Vétérinaire n° 288 du 01/09/2008

Médecine interne canine et féline

Mise à jour

CONDUITE À TENIR

Yvan Gamet*, Karine Savary-Bataille**


*Quartier Cros de la Mûre
84100 Uchaux
**Pfizer santé animale
23-25, rue du Docteur-Lannelongue
75668 Paris Cedex 14

Les causes d’épanchement pleural sont plurielles. Seule une démarche diagnostique rigoureuse permet d’identifier son origine et de mettre en place un traitement adapté.

Les épanchements pleuraux sont à l’origine de difficultés respiratoires plus ou moins sévères. À ce titre, ils sont à distinguer des affections cardiaques, pulmonaires, voire nasolaryngées, auxquelles ils peuvent cependant être associés. L’examen radiographique permet de confirmer leur présence dans la plupart des cas, il reste ensuite à déterminer leur origine. Le prélèvement et l’examen du liquide de ponction, associés à d’autres analyses, sont indispensables. Cette approche à pour objectif de déterminer précisément la cause de l’épanchement thoracique ou, tout ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
au Point Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
Le Point Vétérinaire
Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.
Abonné au Point Vétérinaire Expert Canin et/ou Expert Rural, retrouvez votre/vos revues(s) dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK