Le point Vétérinaire n° 287 du 01/07/2008
 

SOINS INTENSIFS DU CHIEN ET DU CHAT

Infos

FOCUS

Pierre Maître*, Isabelle Goy-Thollot**


*Service de chirurgie, ENV de Lyon
1, avenue Bourgelat, BP 83
69280 Marcy-L'Étoile
**Unité Siamu, 1, avenur Bourgelat, BP 83
69280 Marcy-L'Étoile

Une réanimation cardiorespiratoire efficace repose sur une détection précoce des défaillances organiques et sur un protocole standardisé de prise en charge de l’animal.

Le terme d’arrêt cardiaque est souvent employé de façon abusive. Il convient de lui préférer celui de défaillance circulatoire aiguë, qui se caractérise par un arrêt brutal de la ventilation et/ou de la perfusion systémique spontanées et efficaces. Cela conduit à une hypoxie tissulaire à l’origine d’un état de choc qui entraîne la mort de l’animal. Ce processus constitue une urgence médicale absolue, ce qui implique du matériel adéquat et du personnel entraîné. Les affections susceptibles de provoquer une défaillance circulatoire ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Rester connecté

Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Le Point Vétérinaire, la revue de formation de référence des vétérinaires.


Abonnez-vous